Depuis 1973

Notre petite histoire

Le Choeur de l’Île a été fondé en 1973 sur l’île de Hull, d’où il tient son nom, par monsieur Gaétan Robichaud, directeur—fondateur de l’École de Musique de l’Outaouais dans le but précis de doter cette école d’une discipline chorale. Le Choeur de l’Île est aussi le premier groupe choral à voir le jour dans l’Outaouais québécois.

Depuis 1977, le Choeur de l’Île est un organisme incorporé à but non lucratif ayant pour principaux objectifs de répandre le goût de la musique et le plaisir de chanter. C’est d’ailleurs dans cette optique que le Choeur a présenté depuis les premières années de sa fondation des spectacles bénévoles dans les écoles, les paroisses, les hôpitaux et les résidences pour personnes âgées de la région de la capitale nationale.

En plus de produire des spectacles annuels d’envergure, le Choeur de l’Île est aussi invité à participer à diverses manifestations et festivals culturels dans la région de l’Outaouais, tels que Concerts-gala au Centre national des arts, Festival culturel de l’Outaouais, Festival multiculturel d’Ottawa, Festival international de la bicyclette, Festival franco-ontarien, Festival du printemps, Bal de neige et enfin lors de nombreux événements spéciaux en vue de venir en aide à des oeuvres de charité. Soulignons particulièrement un spectacle présenté au Centre national des arts en avril 1984, un spectacle de Noël accompagné d’un orchestre de vingt musiciens présenté en décembre 1985 et enfin un second spectacle de Noël au profit de la Société de l’Arche Agape présenté en décembre 1987 par quatre chorales bien connues dans la région de l’Outaouais.

En plus de plusieurs concerts diffusés à la radio et à la télévision de Radio-Canada, le Choeur de l’Île a à son actif deux microsillons, un produit en 1980 et le second en 1985; ce dernier porte le titre de Rêveries de Noël et regroupe toute une panoplie de chansons traditionnelles. Le Choeur était alors accompagné pour l’occasion d’un orchestre de vingt musiciens, ce qui constitue une première dans l’histoire des choeurs.

Très souvent, grâce aux liens et relations étroites qu’il nourrit avec des chorales d’autres régions du pays, il arrive au Choeur de l’Île de se produire à l’extérieur de l’Outaouais notamment à la Place Royale de Québec, a St-Jean-Port-Joli, à Chicoutimi, à Charlesbourg, à Ste-Agathe-des-Monts, à St-Georges de Beauce, à l’Île d’Orléans, à Sherbrooke et à Grand-Sault au Nouveau Brunswick.

Sous les directions successives de chefs aux talents musicaux remarquables, le Choeur de l’Île interprète un répertoire qui s’étend de la chanson traditionnelle aux oeuvres classiques en passant par la chanson populaire tant française que québécoise. Les pièces du répertoire de même que les arrangements instrumentaux d'accompagnements sont le plus souvent harmonisées par le directeur musical et chef de choeur en place.

Partout sur son passage, le Choeur de l’Île vise à semer, chez ses auditeurs la joie de vivre, le goût de la belle musique et le plaisir de chanter. Le Choeur se fait également un devoir d’être un bon ambassadeur de la culture canadienne-française et de notre folklore national.